cafés maurice

"des cafés d’exception"

Les Cafés Maurice proposent

5 cafés d’exception pour tous les moments de la vie :

La provenance des Cafés Maurice

Nous défendons les valeurs d’une caféiculture raisonnée et respectueuse de son environnement, authentique et innovante, qui fait la part belle aux savoir-faire paysans et à l’identité des terroirs. Nous partageons les valeurs d’un commerce ambitieux, dynamique et indépendant privilégiant les circuits courts, la traçabilité et la qualité.
A l’instar du vin, la nature même du sol et sa composition vont influer sur l’expression du terroir à la tasse : LA LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE et L’ALTITUDE. Nos cafés viennent de terroirs choisis spécialement pour chaque «cru» Cafés Maurice.

Un café spécial EXPRESSO

Charpenté et tonique, idéal pour le matin.
LA ESPERANZA

Effacer

Honduras 

La région de Montecillos

Notre sélection Miskito est issue de la province « El Paraiso » qui est reconnue dans le monde entier pour ses cafés.

Ce qui fait de cette région sa particularité, ce sont deux caractéristiques principales. D’abord le climat et sa haute altitude permettent aux caféiers de s’exprimer pleinement pour révéler leur potentiel aromatique. Ensuite, les nuits ont tendances à être froides, les cerises peuvent mûrir plus lentement et développer des saveurs plus subtiles.

Les producteurs ont un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Deux cafés GRANDS CRUS

Pour le temps de la dégustation seul ou entres amis.

ARANGO

Effacer

Guatemala

La région de La Libertad

La Libertad est la plus grande ville du département du Petén, dans le nord du Guatemala. C’est au cœur des montagnes, à plus de 1300 mètres d’altitude, que sont situées les zones de production qui participent à la création de La Mochilita.
La typicité de ce terroir calcaire se révèle autour de notes épicées et chocolatées. Toujours dans un souci de traçabilité du café, nous tenons à faire usiner la Mochilita dans une seule et même usine afin d’assurer un profil beaucoup plus régulier.

SARMIENTO

Effacer

Nicaragua

La région de Nuevo Segovia

La prestigieuse région de Matagalpa est reconnue pour sa production de café. Les plantations les plus renommées du pays se trouvent dans cette région à la nature luxuriante et où les caféiers poussent sous un ombrage permanent.
Ce café provient des meilleures parcelles situées à plus de 1500 mètres d’altitude et récoltées au stade de maturité optimale afin d’obtenir à la tasse des cafés confidentiels au caractère riche, complexe et fruité.

Un café BIO

C’est un café de très haute qualité, cultivé en forêt dans les montagnes d’Ethiopie.
LATU GUDINA

Effacer

Ethiopie

La Forêt de Suddi Omi

Suddi est une coopérative du terroir d’Anfilloo, en appellation Nekemte. Elle récolte des cafés de forêt exceptionnels, aux arômes fruités, produits dans un environnement volcanique dont les sols fertiles assurent une biodiversité complexe.
Cet écosystème repose en partie sur la culture caféière. 
Le sol est spécifique à Suddi, constitué de résidus volcaniques volatiles en surface, comme de la cendre, il a un fort pouvoir fertilisant qui renforce la richesse végétale du lieu. Suddi possède également des sources d’eau minérale.

Un décaféiné

Pour ceux qui souhaitent retrouver dans un « déca » l’arôme d’un vrai café.
PARAÍSO

Effacer

Mexique

La région de Chiapas

Située dans le sud-ouest du Mexique, la région du Chiapas était guatémaltèque avant 1824. Les principales productions du Chiapas sont le café, la banane, le cacao, le maïs, la mangue, mais aussi le miel, le sucre de canne ou les piments. Cette région est très réputée pour le cacao.

En bref, c’est une région extrêmement riche en diversité culinaire, culturelle et géographique.

Ce café décaféiné à l’eau est issu d’un partenariat de plusieurs années avec la société mexicaine Descamex qui possède une longue expérience dans le processus de décaféination puisque ce fut la première entreprise latino-américaine à utiliser ce procédé en 1983.

La récolte des Cafés Maurice

LE « PICKING » Cette méthode, plus laborieuse et coûteuse consiste à  prélever à la main uniquement une à une les cerises mûres. Effectivement, la maturité des cerises d’un caféier ne pouvant pas se produire au même moment, cette méthode nécessite 7 à 8 passages par caféier et par récolte afin de constituer des lots de qualité !

La récolte à la main est un gage de qualité́ car elle permet de récolter uniquement les cerises mûres.

Process de traitement des Cafés Maurice

Une fois la récolte achevée, le travail est loin d’être terminé ! Effectivement, il est désormais nécessaire d’extraire les grains de café́ des cerises. Cette étape est communément appelée « process de traitement du café́ ». Il existe plusieurs méthodes qui, à l’instar de la vinification, donneront un profil de goût particulier au café́ selon les chemins qu’elles empruntent. Ainsi, chaque caféiculteur (ou coopérative) sélectionnera la ou les méthodes de traitement à utiliser en fonction de différents critères.

Notre process : Lavé

Plus complexe, long et coûteux, ce process permet d’obtenir une meilleure qualité en abîmant moins le grain.

Le siphonage

C’est la première étape de sélection des cerises. Après la récolte, les cerises sont plongées dans un grand bac rempli d’eau. Les cerises mûres, les plus lourdes, tombent au fond du bac et sont aspirées par un siphon qui conduit au dépulpeur. Au contraire, les cerises immatures, tout comme celles qui sont trop mûres, plus légères, restent à la surface et sont encartées de la préparation. Cette étape n’est pas réalisée systématiquement par les producteurs.

Le dépulpage

Cette opération permet de retirer la pulpe des cerises afin de libérer les deux parches, enveloppes protectrices dans lesquelles sont enfermés les grains de café.

La fermentation

Cette étape consiste à laisser fermenter les parches dans leur mucilage (pellicule visqueuse entourant la parche) pendant de 12 à 36 heures environ dans de grandes cuves.

Le lavage

Après fermentation, le café en parche est libéré par voie d’eau des cuves de fermentation. Ce passage dans l’eau permet de laver les parches et de stopper la fermentation.

Le séchage en parche

Les parches ainsi obtenues sont entreposées sur des aires de séchages, à l’air libre, où elles sont régulièrement brassées à l’aide de râteaux afin que le soleil les sèche uniformément. Le séchage dure 4 à 5 jours.

Le déparchage

Cette opération consiste à retirer la parche pour libérer le grain libre avant sa commercialisation. Le déparchage se fait à l’aide d’un moulin qui, par friction, sépare cette coque de chacun des grains.

Préparation et constitution des lots des Cafés Maurice

Après la phase de traitement, le caféiculteur (ou la coopérative) prépare les lots de café́ pour l’exportation. L’étape de préparation consiste à créer des lots de qualité homogène correspondant à un profil de goût particulier.

Tout d’abord, le café vert est calibré afin de constituer des lots de taille homogène ce qui permet une bonne maîtrise de la torréfaction.
Ensuite, chaque lot ciblé est trié afin d’identifier et d’isoler les défauts pouvant altérer le goût du café à la tasse. Les défauts identifiés ne seront pas jetés mais feront parti de la composition des lots les moins qualitatifs de la plantation ou coopérative.

Panier
Pas de produits dans le panier!
Sous-total
0,00
Continuer
0